Accueil du site > Actualité > Gaëtan Roussel revient dans l’Ouest en solo

Gaëtan Roussel revient dans l’Ouest en solo

En festival, vous jouez des morceaux de vos deux autres groupes, Louise Attaque et Tarmac ?

Non. Il y a l’espace Louise Attaque, l’espace Tarmac, et maintenant l’espace Gaëtan Roussel. Le spectacle tourne autour des morceaux de Ginger, et d’autres qui ont été enregistrés en même temps, mais n’ont pas encore forcément été sortis. Il y a une ou deux reprises, dont le Psycho Killer de Talking Heads.

Ce groupe new-yorkais est une des références les plus citées par la nouvelle génération...

J’avais leurs disques dans ma discothèque, mais je ne m’appuyais pas sur eux. Mais Psycho Killer mélange l’anglais et le français, comme je le fais sur plusieurs titres de mon disque. J’avais envie d’utiliser l’anglais dans les choeurs ou dans les refrains, pour le côté rythmique du chant. Cela m’a permis d’écrire différemment. Sur l’album, ce sont Renee (du groupe new-yorkais ESG) et Gordon (Gano, ex-Violent Femmes) qui chantent en anglais. Toutes mes parties vocales sont en français.

L’Ouest vous a toujours bien accueilli, non ?

Aux débuts de Louise Attaque, on avait un public dans les bars parisiens et en Bretagne. Pas vraiment ailleurs. On a commencé à jouer entre le baby-foot et le flipper, puis sur des scènes de clubs, puis dans des grands festivals. Cette année, on revient aussi à Malestroit, ça fait plaisir. Oui, j’ai souvent pris l’autoroute de Paris vers l’Ouest.

C’est plus difficile de porter un projet sous son nom ?

Oui, il faut plus trancher. Mais on garde une dynamique de groupe. Il y a des grands moments de liberté, pour que chacun ait l’espace pour raconter son histoire. Il y a une grande différence entre jouer ensemble et simplement accompagner un chanteur. Avec mes sept musiciens, on joue vraiment ensemble.

Recueilli par Philippe RICHARD. (ouest-france)

Gaëtan Roussel est en concert aux Francofolies de la Rochelle aujourd’hui, aux Vieilles Charrues le 17 ; au festival de Poupet (Vendée) le 18 ; au Pont du Rock à Malestroit (Morbihan) le 31.

Le clip du "tube" de Gaëtan Roussel Help Myself :